Votre panier est vide  Votre compte

Ferrari

mars 2015 "Piste noire"

mars 2015Ferrari 250 GTO

Ferrari 250 GTO dans "Piste noire" Dessin sur ordinateur.

En entrant dans le chalet j'ai entendu deux coups de feu, puis un type est arrivé sur moi en titubant avant de s'écrouler à mes pieds. Je me suis baissé vers lui, ce qui m'a sauvé, car deux autres détonations ont retenti et j'ai senti le vent du boulet. Je me suis retrouvé le nez à terre à deux centimètres des yeux de l'homme qu'elle venait d'abattre, et qui me regardaient fixement. Le silence fut brisé par un bruit de cavalcade sur l'escalier extérieur, je me suis précipité dehors et j'ai eu le temps de la voir s'engouffrer dans sa voiture et démarrer en trombe, soulevant un tourbillon de neige sur la piste qui menait dans la vallée. J'ai couru vers mon auto, il fallait que je la rattrape rapidement, car une fois sur une route dégagée, je ne pourrais plus suivre un tel bolide, je vis le panneau qui indiquait la nationale à huit kilomètres, j'ai écrasé l'accélérateur, huit kilomètres de piste, de piste noire... .

Les enquêtes d’Ed Chandleur 22- "Piste noire"

×